Vous êtes ici

Le lycée agricole sensibilise à la sécurité

Les apprenants ont pu conduire du matériel dernier cri.
Les apprenants ont pu conduire du matériel dernier cri.

Des élèves du lycée agricole de Choignes ont appris à conduire des engins agricoles. Après une partie théorique en salle, ils ont essayé des tracteurs et un téléscopique mis à disposition par des concessionnaires. L’objectif est d’obtenir une attestation de conduite pour leurs stages.

Des élèves d’Edgard Pisani à Choignes ont été sensibilisés à la sécurité sur les exploitations. Tout d’abord avec l’opération « 10 de conduite », réalisée tous les deux ans en partenariat avec Groupama et la police nationale. Il y a deux semaines, des CRS sont intervenus auprès des jeunes du CFA, des secondes CEC et des premières et terminales CGEA. Après une partie théorique, les apprenants devaient atteler une presse à un tracteur et reculer avec, mais sans conduite sur route.

Une semaine de conduite

La conduite a eu lieu la semaine dernière avec les secondes CEC, les premières STAV, les premières et terminales CGEA et les premières années de BTS. C’est la quatrième année que l’établissement scolaire organise cette « semaine sécurité ». Il y a d’abord une partie théorique en salle (prévention risques et accidents de la circulation) puis de la conduite sur route autour du lycée. Nodimat (groupe Ouvrard), Cormat et Richard Manutention ont prêté gracieusement du matériel dernier cri. « Il y a deux tracteurs, mais aussi un téléscopique car beaucoup d’exploitations en possèdent un aujourd’hui » explique Frank Ronot, professeur d’agro-équipements.

Sécurité avec les animaux

La sécurité c’est aussi la manipulation animale, que les premières STAV abordent à travers un stage santé. « Cela fait partie de leur cursus de formation. Chaque enseignant a un volume horaire attribué pour ce stage et fixe ses objectifs en lien avec le programme » détaille Angelina Lecervoisier, enseignante en zootechnie qui sensibilise aux manipulations que peuvent rencontrer les jeunes sur leurs lieux de stages. « on travaille avec des ovins, cela commence déjà par un minimum de connaissance de l’animal, comment l’aborder en sécurité, l’attraper et le contenir en ayant les bons gestes et les bonnes postures ». La notion de bien-être animal et la détection d’une bête malade sont également abordées.