Vous êtes ici

Le premier tracteur roulant au gaz arrive en France

Le tracteur au gaz permet d’économiser jusqu’à 30 % sur les coûts d’exploitation.
Le tracteur au gaz permet d’économiser jusqu’à 30 % sur les coûts d’exploitation.

New Holland a présenté son nouveau tracteur T6 Méthane Power le 28 juin à Colombey lès Choiseul. Il s’agit du premier tracteur produit en série fonctionnant au gaz, qui a l’avantage d’être moins polluant avec un carburant moins coûteux.

L’EARL de Grivée à Colombey lès Choiseul compte 300 ha en bio, un élevage de bovins allaitants et un méthaniseur de 350 kWh électriques. Ce lieu était tout désigné pour la présentation du T6 Méthane Power de New Holland puisque Philippe Collin est le premier agriculteur méthaniseur de France a avoir installé une station de bioGNV à la ferme, non connectée au réseau de gaz.

Depuis sa mise en service en 2019, la station alimente les voitures de l’exploitation, un minibus scolaire, un camion de la laiterie locale Savencia, et peut-être demain la nouvelle génération de tracteurs.

Simplicité et performances identiques

New Holland a commencé à se pencher sur les carburants alternatifs en 2009 avec un premier concept de tracteur à hydrogène et à pile à combustible, puis avec un prototype fonctionnel de tracteur à méthane quatre ans plus tard. Aujourd’hui le T6 Méthane Power, qui roule au GNV (Gaz Naturel Véhicule) et au bioGNV (issu de la méthanisation) est disponible en France. Nicolas Morel, en charge des technologies de carburants alternatifs chez New Holland France, explique que la machine est très simple d’utilisation : « il n’y a pas de formation spécifique à faire, la conduite du tracteur reste la même. Il n’y a pas de différence entre une cabine de T6 méthane et de T6 diesel, il n’y a même pas un bouton ou un voyant en plus ».

Miser sur la polyvalence ou l’autonomie

Du côté du carburant, le constructeur parle d’un rapport de 1 à 4 entre la consommation de diesel et de gaz. Il faut donc un réservoir de 400 l de gaz pour égaler l’autonomie de 100 l de diesel. La version standard du tracteur méthane a ses réservoirs de gaz à la place des réservoirs de gazole et d’AdBlue, et du système de dépollution du moteur diesel, soit une capacité de 190 l. L’autonomie est comprise entre deux et quatre heures, selon la nature des travaux réalisés. Un stockage additionnel de 270 l peut-être fixé à l’avant, mais le tracteur perd alors en polyvalence de travail, car le réservoir est boulonné de façon permanente, la réglementation l’oblige. Avec cette option la capacité totale est alors de 460 l de gaz, ce qui augmente fortement l’autonomie. Celle-ci se situe alors entre quatre heures et demie et neuf heures. Des solutions existent pour être ravitaillées au champ ou pour être dépannées en cas de panne sèche. Des distributeurs de gaz peuvent aussi être apportés dans les fermes qui ne disposent pas de station.