Vous êtes ici

Lutter contre les vols dans les exploitations

Une quinzaine d’agriculteurs ont écouté les conseils de la gendarmerie le 28 novembre à Doulevant le Château.
Une quinzaine d’agriculteurs ont écouté les conseils de la gendarmerie le 28 novembre à Doulevant le Château.

La gendarmerie de Wassy et de la Porte du Der a rencontré des agriculteurs du nord du département pour les sensibiliser aux vols sur les exploitations et leur apporter des conseils de prévention.

La gendarmerie de Wassy et de la Porte du Der ont organisé deux réunions d’informations avec les agriculteurs, le 18 novembre à Brousseval et le 28 novembre à Doulevant le Château. Ces moments d’échanges ont été l’occasion d’aborder la prévention des vols dans les fermes, la cellule Demeter et l’application Alerte Agri 52. Sur les 10 premiers mois de l’année 2022, 155 plaintes ont été déposées pour des actes de délinquance dans les exploitations agricoles de Haute-Marne, soit 35 de plus que l’année dernière. Les méfaits ont souvent lieu le vendredi et le dimanche.

Sécuriser l’exploitation

Plusieurs mesures peuvent dissuader les délinquants d’agir. Tout d’abord la pose d’une clôture autour de l’exploitation ou d’un système d’éclairage avec détecteur de mouvement, et bien sûr le verrouillage des entrées. Mettre une alarme et des caméras à l’intérieur du bâtiment sont aussi très dissuasifs. Il est conseillé de ranger les consoles et antennes GPS et de ne pas laisser les clés sur le contact. Il est préférable de mettre le tracteur devant la cuve de carburant ou de retirer l’échelle d’accès au remplissage.

Etre alerté

Plusieurs dispositifs existent comme la « participation citoyenne » qui lutte contre les actes de délinquance ou encore l’opération « tranquillité vacances », utile même pour quelques jours d’absence. Plus généralement, la gendarmerie encourage à « être attentif à son environnement et signaler toute situation ou comportement anormal ».

Il y a aussi Agri Alerte 52, un dispositif mis en place par la gendarmerie et la Chambre d’agriculture pour diffuser des sms de prévention. Ces alertes avertissent rapidement des faits délictuels commis au préjudice d'agriculteurs afin d'attirer leur vigilance. Les messages pourront être ciblés en fonction des productions ou de la localisation. Le dispositif est gratuit et fonctionne 24 h/24 et 7 jours/7.